04 50 95 38 14 info@geos-ic.com
GEOS au front pour le démarrage du creusement de la galerie de sécurité du tunnel de Meudon du RER C  !

GEOS au front pour le démarrage du creusement de la galerie de sécurité du tunnel de Meudon du RER C !

Dans le but d’atteindre les objectifs de sécurité liés aux conditions d’évacuation du tunnel de Meudon du RER C, un puits de 40 m de profondeur côté Meudon va être construit, ainsi qu’une galerie de sécurité depuis la tête du tunnel actuel côté Chaville, au tunnelier, sur un linéaire de 1700 m et sous une couverture de terrain allant jusqu’à 80 m d’épaisseur. Ces ouvrages seront connectés au tunnel du RER C par le biais de trois rameaux, de 30 à 50 m de longueur, réalisés en creusement traditionnel.

Le tunnel existant, construit entre 1898 et 1901 sur une longueur de 3,3 km, relie les communes de Meudon et de Chaville.

Ingerop et GEOS assurent la maîtrise d’œuvre complète de cette opération.

Reconstruction d’un mur effondré à Veyrier-du-Lac (74)

Reconstruction d’un mur effondré à Veyrier-du-Lac (74)

GEOS Maître d’œuvre géotechnique du confortement du chemin de Beauregard.

A la suite de l’effondrement d’une partie du mur de soutènement supportant la voirie desservant le quartier pavillonnaire de Beauregard, à Veyrier-du-Lac (lac d’Annecy), GEOS s’est vu confier par Mairie de Veyrier-du-Lac une mission de Maitrise d’œuvre complète des réparations comprenant le diagnostic, la conception des ouvrages et le suivi des travaux.

Des conditions d’accès et d’emprise très fortement contraintes ont orienté GEOS vers une solution technique originale pour la réparation de la zone effondrée, associant :

  • un mur cloué, ouvrage ayant à la fois une fonction provisoire de mise en sécurité du talus et de la route et une fonction définitive de stabilisation locale et générale des terrains en place,
  • un mur en béton coffré, construit à l’arrière du mur cloué permettant, après remblaiement, la restitution de toute l’emprise de la route. La stabilité du mur de soutènement est assurée par sa continuité mécanique avec les têtes des clous du mur cloué.

En amont et en aval de la partie effondrée, sur 120 m environ, GEOS a proposé et conçu un renforcement classique d’ouvrage par clouage.

Les travaux ont débuté au mois de juin et se poursuivront tout l’été.

Z-SOIL 2018, logiciel de calcul géotechnique par éléments finis, est disponible !

Z-SOIL 2018, logiciel de calcul géotechnique par éléments finis, est disponible !

La dernière version de Z-SOIL, logiciel de calcul géotechnique par éléments finis est désormais disponible !

En plus des nouvelles fonctionnalités dans les pré et post-processeurs et dans le module de calcul, cette version se voit dotée d’un nouvel outil, ZSwalls, permettant le calcul des écrans de soutènements via une interface simplifiée. Pour vos projets et études, accéder aux déformations des terrains et des ouvrages derrière les écrans de soutènement devient simple !

Des présentations des nombreuses fonctionnalités de Z-SOIL, organisées par ZACE, concepteur du logiciel, auront lieu les 22 et 23 août prochains à l’EPFL (École polytechnique fédérale de Lausanne). Un symposium d’échange et de retours d’expérience avec d’autres utilisateurs est prévu le 24 août ; une inscription préalable est obligatoire.

Pour tous renseignements complémentaires n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse suivante : logiciels@geos.fr

Prix Jean Goguel 2018

Prix Jean Goguel 2018

Après une très belle présentation orale devant les membres du jury, Florent DA COSTA de Geos a été désigné comme lauréat du Prix Jean Goguel 2018 décerné par le CFGI (Comité Français de Géologie de l’Ingénieur).

Les travaux présentés visent à doter le LSBB (Laboratoire Souterrain à Bas Bruit, http://www.lsbb.eu) d’une nouvelle galerie expérimentale.

Cette galerie accueillera un grand instrument scientifique pour la mesure des ondes gravitationnelles, développé dans le projet MIGA (Matter wave – laser Interferometry Gravitation Antenna) et financé par les Investissements d’Avenir (ANR-11-EQPX-0028).

La maîtrise d’œuvre des travaux a été confiée à Geos et Ingerop.

La communication présentée au Prix Jean Goguel retrace les différentes étapes de la conception de cette galerie : de l’élaboration du modèle géologique et hydrogéologique à son utilisation dans la conception géotechnique de l’ouvrage et dans la définition du plan de management des risques.

Une nouvelle présentation orale sera faite mercredi 13 juin à l’occasion des JNGG 2018 à Marne la vallée.