04 50 95 38 14 info@geos-ic.com

Logiciel géotechnique RIDO

Dimensionnement d’écrans de soutènement

Calcul des équilibres élastoplastiques

Le progiciel RIDO calcule les équilibres élastoplastiques d’un rideau de parois moulées, de parois berlinoises, de palplanches, etc… aussi bien que d’un pieu en présence de sols de natures variées.

Le calcul reprend phase par phase l’historique des travaux de mise en place car celui-ci conditionne les efforts notamment en raison des irréversibilités de comportement du sol mais aussi de l’incidence des états de la géométrie au moment d’interventions comme la mise en place des butons ou tirants.
Le calcul d’équilibre élastoplastique du complexe rideau-sol-tirants est effectué dans les hypothèses de modélisation définies en FAGES-BOUYAT.

L’hypothèse de WINCKLER est certes brutale, mais suffisante pour un calcul technique de dimensionnement comme le montre KASTNER-MASROURI-MONNET-FAGES  et autres références.
A la différence du programme PAROI qui détermine la solution numérique d’un système d’équations intégrales, le progiciel RIDO résulte d’une méthode énergétique aux éléments finis selon le modèle « forces ». Il établit les efforts (réactions des sols, tensions dans les tirants etc… ) qui minimisent l’énergie élastique du rideau, des tirants, du sol avec des conditions linéaires:

  • égalité pour l’équilibre d’ensemble, les liaisons bilatérales …
  • inégalité pour les liaisons unilatérales avec les sols et tirants.

L’algorithme de résolution est une adaptation originale de la méthode primale-duale appliquée à la programmation quadratique (l’énergie élastique est une forme quadratique des inconnues). Voir un traitement similaire dans DUPUIS-PROBST.
Sur le plan technique, le progiciel RIDO version 4.20 :

  • Simule des excavations dans chacun des sols limités par le rideau,
  • Tient compte des talus et risbermes (avec calcul de stabilité de la risberme et redimensionnement automatique) par leur simple description géométrique,
  • Permet la redéfinition des caractéristiques des sols dans les cas d’injections et de remblaiement,
  • Peut calculer les coefficients Ka et Kp par la résolution des équations d’équilibre limite de BOUSSINESQ-RANKINE intégrée au progiciel,
  • Permet l’introduction directe des poussées actives, au repos et passives pour des cas particuliers (méthode de CULMANN par exemple),
  • Accepte des déplacements de la nappe phréatique dans chacun des sols avec ou sans pompages ainsi que la définition de nappes suspendues ou captives,
  • Prend en compte automatiquement les effets du gradient hydraulique sur le poids volumique apparent du sol,
  • Admet la mise en place et la suppression à tout moment de surcharges de type CAQUOT, de type BOUSSINESQ, de type GRAUX, de type purement plastique ou directement définies par l’utilisateur,
  • Considère que les surcharges de BOUSSINESQ sont liées à l’état du sol ( poussée, butée ou élastique ) tout comme celles de type CAQUOT, Toutefois, sur option, leur contribution additive pourra être utilisée pour contrôle bien que le principe de superposition ne s’applique pas dans le modèle élastoplastique.
  • Fait la différence entre le cas où les surcharges sont préexistantes et le cas où elles interviennent après la mise en place de l’écran,
  • Permet la mise en place, la remise en précharge,la modification de leur rigidité, la suppression de nappes de butons ou tirants et ce, aussi bien en liaison bilatérales qu’unilatérales avec le rideau,
  • Ne néglige pas, sur option, l’effet de flambement des palplanches retenues par des tirants fortement inclinés,
  • Permet la mise en place et la suppression d’un chargement réparti ou concentré en une position quelconque du rideau,
  • Supporte la définition de liaisons élastiques en déplacement et en rotation avec une structure donnée (planchers par exemple),
  • Admet des conditions aux limites variées en tête et pied de rideau,
  • Accepte la modification de la géométrie du rideau en cours de travaux (moulage de la partie supérieure du rideau ou moulage à l’avancée de l’excavation),
  • Permet facilement le calcul des parois berlinoises ainsi que des parois « jambes de pantalon »,
  • Considère des caractéristiques à long terme, tant pour le sol que pour le rideau (module d’Young du béton),
  • Permet des modifications des modules de réaction élastique du sol à toute phase,
  • Calcule automatiquement le défaut de fiche non seulement en cas de rupture d’équilibre mais aussi en cas de déplacement du rideau au delà d’une valeur spécifiée dans les données.
  • Un glissement de terrain peut être simulé.
  • A toute étape de l’enchaînement des phases physiques un calcul de test aux états limites peut être demandé. Celui-ci n’aura pas d’effet sur l’enchaînement normal des phases.
  • Aussi bien pour un calcul sismique que pour un calcul conventionnel aux états limites des facteurs partiels peuvent être appliqués aux charges et aux données géotechniques.
  • Autorise, en mode semi-automatique, le calcul de deux rideaux en interaction.
  • Permet un calcul et une vérification selon les Eurocodes 7 et leur adaptation française NF P 94-282.

Besoin de plus d’informations ?

Société (*) :

Prénom et Nom :

E-mail (*)

Télephone

Votre message

Veuillez laisser ce champ vide.